Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Photos aériennes post-Xynthia

Accueil

 

Suite à la tempête Xynthia, qui a fortement touché les côtes vendéennes et charentaises le 28 février 2010, une campagne de photographies aériennes verticales a été lancée par la Direction Générale de la Prévention des Risques (DGPR) du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL) afin de collecter des informations concernant les zones submergées.

Dans le cadre du retour d’expérience mené par la DGPR, la détermination des caractéristiques des inondations survenues est une des principales actions menées. Certaines informations pouvant disparaître très rapidement après une inondation, des campagnes de collecte de données doivent être rapidement lancées.
La campagne de photographies aériennes verticales, réalisée par l’IGN, a ainsi été lancée dans l’objectif de disposer d’une vue d’ensemble des zones sinistrées et de permettre l’identification d’indices concernant la dynamique des submersions survenues (embâcles, ruptures d’ouvrage, coulées de boues, zones d’écoulement et d’érosion, zones de dépôt…).

La prise de vue verticale offre une possibilité d’examen stéréoscopique et de réalisation d’orthophotographies, actuellement en cours de réalisation.

Les surfaces couvertes par cette campagne, qui a débuté mi-mars 2010, sont situées entre l’estuaire de la Loire et les Landes et couvrent des surfaces des départements de Loire-Atlantique, de Vendée, de Charente-Maritime, de Charente, des Deux-Sèvres, de Gironde et des Landes.

Les principales caractéristiques de la campagne de photographies aériennes sont les suivantes :
Prise de vue verticale,
Résolution des clichés de 20 cm,
Recouvrement stéréoscopique (20% latéralement et 60% longitudinalement),
Échelle de restitution : 1/10 000,

Pour chaque photographie aérienne de la campagne, les clichés numériques suivants sont disponibles :
un cliché Infrarouge en niveau de gris (format JPEG2000),
un cliché couleurs naturelles avec les trois canaux RVB (rouge, vert, bleu) (format JPEG2000).
Les photographies restent la propriété de l’IGN. Toute exploitation (visualisation, impression…) de ces données doit porter la mention ©IGN.