Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Aires de carénage
 

Représentation cartographique & accès aux données

Représentation cartographique


La couche d’information géographique recensant le niveau d’équipement en aires de carénage des ports de plaisance, des zones de mouillages et des chantiers nautiques privés contient les données collectées au travers d’enquêtes réalisées courant 2017 auprès des gestionnaires des aires de carénage, des services de l’État et des établissements publics concernés, et complétées par une recherche bibliographique.
.
Une "aire de carénage" est définie comme étant un site (cale ou terre-plein) équipé d’un système de traitement des effluents de carénage.
.

  • le niveau d’équipement de chaque structure (port de plaisance, zone de mouillage, chantier nautique privé) équipé en aires de carénage est décrit au moyen d’un code couleur, allant de 0 à 6 :
    Niveau d'équipement en aires de carénage des ports de plaisances, des zones de mouillage et des chantiers nautiques privés.
    Niveau d’équipement en aires de carénage des ports de plaisances, des zones de mouillage et des chantiers nautiques privés.
    Code 0 (couleur blanc, pas d’activité de carénage). Code 1 (couleur rouge, activité de carénage : oui, aire de carénage, projet d’aire de carénage, solution de mutualisation : non). Code 2 (couleur orange, aucune information sur l’activité de carénage). Code 3 (couleur jaune, aire de carénage : non, projet d’aire de carénage : oui). Code 4 (couleur violet, activité de carénage : oui, aire de carénage, projet d’aire de carénage : non, solution de mutualisation : oui). Code 5 (couleur verte, activité de carénage et aire de carénage : oui, type de traitement connu : non). Code 6 (couleur bleu, activité de carénage, aire de carénage et type de traitement connu : oui).

    .

  • le type de traitement des effluents, lorsqu’il est connu, est décrit de la façon suivante :
    • traitement de niveau 1 : il s’agit d’un prétraitement des effluents par dégrilleur / débourbeur / décanteur / déshuileur.
      Ce prétraitement permet de diminuer les teneurs en matières en suspension , hydrocarbures et huiles. Les micro-polluants, dont les biocides, ne sont pas traités.
    • traitement de niveau 2 : il s’agit de la filière complète de traitement des effluents de carénage ; à savoir : prétraitement de niveau 1 + traitement par filtration (zéolithe, charbon actif).
      Cette filière de traitement complète permet de traiter les micro-polluants (dont les biocides).

.
Lorsqu’une structure (port de plaisance, zone de mouillage, chantier nautique privé) qui ne dispose pas d’aires de carénage utilise, après accord, les installations d’une structure voisine, on parle de solution de mutualisation. Les structures mettant en œuvre ce type de solutions sont désignés en violet (code 4).

Précaution d’interprétation : une structure équipée d’une aire de carénage peut présenter un code de niveau 6 mais n’être équipée que d’un système de traitement basique (de type décanteur). Il ne faut donc pas systématiquement considérer que les structures équipées d’aires de carénage de code 6 sont satisfaisantes sur le plan environnemental. Il est conseillé de vérifier au cas par cas, selon le contexte local, si le niveau de traitement est suffisant ou s’il doit être amélioré.

Accès aux données


La couche géographique recensant le niveau d’équipement en aires de carénage des ports de plaisance, des zones de mouillages et des chantiers nautiques privés est diffusée sous « Licence Ouverte / Open Licence » Version 2.0 (avril 2017), définie par la mission Etalab placée sous l’autorité du Premier ministre. Utilisation libre sous réserve de mentionner la source (« Source : © Aires de carénage - Cerema / Ministère en charge de l’environnement ») et la date de sa dernière mise à jour.
.
Elle est consultable sous différentes sources :
.


Accès à la cartographie dynamique (nouvelle fenêtre) Carte dynamique