Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Suivi du trait de côte par smartphone

Accueil

 

Exemple de traits de côte levés par smartphone en Camargue (recul de 100m du littoral) et à St-Cyr

Qu’est-ce-que le trait de côte ?

Le trait de côte est la limite entre la terre et la mer, c’est-à-dire une zone pouvant être définie de multiples façons (voir sur la fiche "Rivages" les différentes limites retenues dans le cadre du projet). Il s’agit d’une donnée essentielle pour comprendre le phénomène de l’érosion côtière.

Objectif du projet

Ce projet de suivi de trait de côte par smartphone représente un projet innovant qui mêle sciences participatives et surveillance du littoral avec la création d’une base de données de relevés de ce trait de côte, qui sera utile pour savoir si le littoral reste stable, avance ou recule. Cet appel à la participation va surtout permettre de sensibiliser la population aux problématiques liées au littoral telles que l’érosion du littoral et la protection de cet espace naturel qui lie la terre à la mer.

Rivages : devenez un acteur du littoral ! en grand format (nouvelle fenêtre) La participation de tous permettra d’obtenir un grand nombre de données en complément des approches existantes et avec une couverture géographique et une fréquence plus importantes que lors d’une opération de terrain classique.

Le projet de suivi du trait de côte par smartphone, développé par le Cerema, a été porté lors de la Conférence Environnementale par le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer parmi les mesures pour « Adapter les territoires littoraux au changement climatique ».

Rivages , application smartphone Androïd, est téléchargeable gratuitement sur Google Play Store.

Tous les citoyens peuvent participer à ce projet, le but de l’application est d’effectuer des tracés du trait de côte grâce aux GPS des smartphones, de les accompagner de photographies puis de partager ces relevés sur le site après traitement des données. La contribution peut aussi se faire avec des appareils de mesure différents ou par des GPS professionnels en envoyant à l’adresse rivages@cerema.fr un dossier zippé comprenant les relevés du trait de côte et la référence de l’appareil.

1- Accès direct à la Cartographie dynamique des premiers relevés (traces et photographies)

2- Consultez l’article "Rivages, devenez un acteur du littoral !" paru dans le numéro 63 de Sign@ture (lettre de l’Information Géographique)

En utilisant l’application Rivages, l’utilisateur accepte la démarche participative proposée par le Cerema.
Le Cerema utilisera les traces relevées ainsi que des critères de qualité et le type de votre appareil. Les adresses de messagerie électronique reçues seront utilisées après avoir été rendues anonymes par le Cerema. Elles ne sont pas stockées dans une base de données et ne seront jamais utilisées à d’autres fins que pour le projet Rivages.